Angèle Botbol
Thérapeute Psycho-corporelle Paris 10
et Développement personnel

Mes articles

En tant que thérapeute, je me suis dirigée vers l’outil de soin qui me correspond le plus, je l’ai choisi pour sa finesse, sa subtilité, sa douceur et son grand respect de l’être.

Il me vient un exemple :

Un musicien va choisir son instrument, celui avec lequel il se sent bien, mais il sait que l’instrument ne fait pas tout ! C’est lui, le musicien, qui va s’exprimer via son instrument.

Plus ce qu’il exprime vient d’un bel endroit en lui (nous appelons ça « l’inspiration »), c’est-à-dire qu’il est en contact avec la quintessence de son être, et plus il touchera celui qui l’écoute.

Avec quelques notes de musique, il pourra transporter un public vers un état de beauté où il se sentira « touché » à l’intérieur.

Mais revenons à la Biopolarité®….

Merveilleuse approche thérapeutique humaine, c’est le yin et le yang, le jour et la nuit, la terre et le ciel, l’intérieur et l’extérieur, le féminin et le masculin, la vie en somme !Imaginez le jour et la nuit en guerre, c'est un non sens, chacun a sa place et sa fonction, notre monde est polarisé !

Quand ces polarités ne sont pas harmonisées, nous parlons de dualité.

Et combien, il est important d’aller contacter en soi, son féminin et son masculin ; cette partie de nous qui reçoit, qui s’abandonne, ce réceptacle ouvert à la vie, et cette autre partie qui est en mouvement, en action, qui fait des choix et qui s’érige.

La Biopolarité® nous mène vers nos noces intérieures, où les pôles féminin et masculin ne vivent plus en dualité : l’un reçoit, épaule l’autre et vice versa. C’est le couple intérieur que nous construisons.

Sinon, nous pouvons, quelque peu être en guère avec nous-mêmes, avoir toutes sortes d’attentes dirigées vers l’extérieur, vers l’autre. Mais l’autre, ne peut pas nous donner ce que l’on ne s’est pas donné à nous-mêmes ! Alors vient le cortège des frustrations, des manques, des somatisations….

Il s’agit bien de restaurer, de guérir ses blessures afin de se « recontacter » pleinement et d’acquérir l’autonomie, pouvoir enfin donner vraiment et recevoir vraiment. C’est une reconnaissance de soi, elle permet de s’aimer et d’aimer l’autre (bien entendu, il n’y a rien d’égotique dans cet amour, vous l’aurez bien compris).

Cet accompagnement implique, d’accueillir avec beaucoup de délicatesse et de respect, les parties de soi qui ont été blessées durant notre enfance et au cours de notre vie.

L’humain est un merveilleux terreau d’où peut émerger une véritable joie de se "retrouver". C’est un épanouissement et une liberté où apparaît son être profond avec comme floraison : l’intuition, la force, l’ancrage, la créativité, l’expression de son moi intérieur, l’amour…

C’est un travail de collaboration avec le thérapeute, car c’est le patient qui choisi son propre rythme pour avancer, le thérapeute accueille le patient tel qu’il est, et l’accompagne dans son cheminement avec beaucoup d’empathie.

C’est une belle rencontre qui commence…

Article publié par Angèle Botbol

(Si vous souhaitez partager cet article, merci infiniment d’en garder son intégralité et de mentionner le nom de l’auteur).


Articles similaires