Angèle Botbol
Thérapeute Psycho-corporelle Paris 10
et Développement personnel

Mes articles

Partie 3 sur 4 - Qu’est-ce que la résonance ?

Dans celle-ci il n’y a pas de limites, il y a la foi, la confiance, l’intuition, la découverte, l’inconnu. D’ailleurs nous disons souvent « être dans la résonance », vous voyez ? Elle est en lien avec l’être et non l’avoir. Dans la résonnance, il y a l’écho, nous sommes dans la vie et la vie nous renvoie en miroir l’écho de ce que nous sommes, l’écho de la vie !

C’est oser se faire confiance, oser lâcher ses peurs entrer dans l’inconnu, être libre.

La résonance peut paraître inconfortable, car nous ne savons pas, nous laissons faire. Une sorte de lâcher prise, où nous laissons la place à quelque chose de plus grand que nous.

Etre dans la résonance, nécessite d'être ancré dans sa base avec un axe central stable. Sinon, le risque est d'être éthéré, évaporé, sans consistance, le "moi" doit être formé !

Nous pouvons dire que dans la raison il y a le savoir, le faire, le vouloir et, dans la résonance, l’intuition, l’être, la liberté. C’est presque l’opposé, l’autre face d’une pièce. La matrice dans laquelle nous vivons est régit par la raison, parce qu'elle est liée à la peur.

La raison et la résonance sont deux polarités complémentaires, il y a harmonie de l'être, quand ces deux pôles sont équilibrés et stables.

Bientôt, la dernière partie 4 - Le champ des possible

Article publié par Angèle Botbol

(Si vous souhaitez partager cet article, merci infiniment d’en garder son intégralité et de mentionner le nom de l’auteur).


Articles similaires